« Brillante, une jument pour deux destins », d’Arnaud Dangoisse, ou l’histoire d’une amitié hors du commun.

Arnaud nous présente son roman « Brillante », tome 1

Présentation de l’auteur :

Arnaud Dangoisse est un auteur aussi sensible qu’atypique. Passionné de lecture et d’écriture, il est également un coureur infatigable. Il a à son actif plusieurs trails et marathons, dans lesquels il a pu observer de magnifiques paysages, si chers à son équilibre. Son attachement profond pour les chevaux est né grâce à sa fille Élodie, qui a préfacé son roman Brillante. En papa attentif, il l’a en effet très souvent accompagnée dans les différents clubs où elle a appris l’équitation et ce, depuis sa plus tendre enfance. Il a pu ainsi côtoyer ce milieu dans les différentes disciplines, et appréhender la relation unique qui se noue entre un cheval et son cavalier ou sa cavalière.


Arnaud est aussi un homme en quête de réponses et empli de questionnements existentiels. Nous pouvons citer dans les auteurs qui l’ont marqué et continuent de le faire, comme N D Walsh (conversation avec Dieu), mais également Eckart Tollé, Mathieu Ricard ou Laurent Gounelle.

Arnaud a vécu 2 ans au Rwanda, avant le génocide des Tutsi 1994. Cette période de sa vie a donné lieu à l’écriture de deux romans, un pour enfant « Mathieu et l’enfant du Rwanda » chez L’Harmattan et « Butaré, Boite Postale 315 », un récit épistolaire relatant d’une manière romancée son expérience africaine, qui l’a tellement marqué qu’elle reste gravée en lui au plus profond de son être.

Arnaud est un homme d’une gentillesse sans pareille, sensible, en quête de spiritualité et de communion avec la nature. Lorsqu’il m’a fait part de l’écriture de son roman sur les chevaux, j’ai été impatiente de tenir celui-ci dans mes mains. Dès sa sortie, je me suis précipitée en librairie pour en obtenir un exemplaire.

Présentation de l’oeuvre :

« Brillante, une jument pour deux destins », est le premier tome d’une histoire qui se déroule dans le milieu parfois sans concessions du monde équin. Aimant passionnément cet animal aussi noble qu’intelligent et sensible, j’ai plongé dans sa lecture avec beaucoup de plaisir.

Nous y découvrons la relation de Marie, jeune fille de 17 ans, cavalière lycéenne, avec une jument indomptable, Brillante. Nous ressentons immédiatement une empathie pour cette jument malmenée, qui n’aime pas être dominée par les hommes et préfère infiniment sa liberté et son indépendance. Refusant d’être montée, elle est laissée livrée à elle-même dans un champ, sous-alimentée et rejetée tant par les hommes que par les autres chevaux. Mais, Marie s’attache de manière presque irrationnelle à elle, et ce dès leur premier regard échangé. Nous nous attachons instantanément à Brillante, car l’auteur partage ses pensées et ses émotions, comme si nous lisions à travers elle. Beaucoup de cavaliers n’auraient même pas essayé de l’apprivoiser, et auraient laissé cette magnifique jument voué à un avenir des plus sombres. Mais c’était sans compter sur la persévérance de Marie. Avec beaucoup de patience et une dose infinie d’amour et d’affection, elles vivent une alchimie et une imprégnation forte et indestructible.

En parallèle de cette relation, nous suivons un autre destin : celui d’un jeune fugueur de 15 ans, fuyant un quotidien violent. Le hasard l’a mis sur la route d’un jockey en mal d’enfant et l’adolescent est très vite pris en charge par le couple. Il découvre ainsi le milieu équin, celui de la compétition, de la course. Il s’apaise au contact des chevaux et réapprend à vivre dans ce nouvel environnement.

L’auteur nous plonge dans ce milieu avec beaucoup de talent. Je me suis régalée à lire ce roman, ne réussissant pas à le lâcher avant le mot « à suivre ». Le style est très agréable à lire, fluide, avec un réel travail de précision sur la psychologie des personnages comme des chevaux. Il n’y a aucune longueur, tout se suit avec cohérence. Il connaît bien ce sujet et nous le démontre. La préface de sa fille est émouvante aussi.

En tant que mère, je me suis attachée à cet adolescent paumé, cachant derrière son mutisme et sa timidité une grande sensibilité et un besoin d’amour. Je me suis également attachée à Marie qui, grâce à sa patience, sa douceur et son amour, a réussi à comprendre et entrer en relation avec cette jument délaissée. Elle nous laisse ainsi entrevoir son très grand potentiel dans un des domaines de l’équitation.

De fil en aiguille, de hasards en hasards, les deux adolescents se rencontrent, et les événements s’enchaînent autour de leur passion commune. Mais le hasard existe-t-il vraiment ? Ou bien la vie nous met les bonnes personnes sur notre chemin au moment où elles doivent y être ? Cette question réside comme fil conducteur de ce premier tome.

Je recommande ce premier tome à tous ceux et celles qui aiment les chevaux, et qui souhaitent s’évader quelques heures dans ce milieu aussi méconnu que passionnant. Il fait partie de ces livres que l’on n’oublie pas, qui marquent. J’ai beaucoup appris sur les chevaux et leur grande sensibilité. L’histoire trotte dans la tête après, à la manière de la vive et intrépide Brillante. Un seul mot pour finir : vivement la suite !

Cécile Ducomte.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s